Canadian Partnership Against Cancer
 

 
ENGLISH | FRANÇAIS
 
 
SHARE: twt fb yt
 
 
JUIN/JUILLET 2016
 
EN BRIEF
 
LE PARTENARIAT REMERCIE SA PRÉSIDENTE SORTANTE CHRIS POWER
 
Le Partenariat canadien contre le cancer remercie Chris Power, la présidente sortante, pour ses sept années de service au sein du conseil d'administration et pour avoir guidé la mise en œuvre de la stratégie canadienne de lutte contre le cancer.

Sous la direction de Mme Power, le Partenariat a publié Nous constatons des progrès, son plan stratégique 2017-2022, et a reçu un financement permanent pour la mise en œuvre de la prochaine phase de la stratégie canadienne de lutte contre le cancer. Le Partenariat est reconnaissant envers Mme Power pour ses nombreuses contributions à la réduction du fardeau du cancer pour les Canadiens.
Le Dr Graham Sher a succédé à Mme Power à titre de président du conseil d'administration le 21 juin 2016. Membre du conseil d'administration du Partenariat depuis juin 2012, le Dr Sher en était le vice-président depuis juin 2014.

Le Partenariat souhaite à Mme Power un avenir rempli de succès et accueille le Dr Sher dans ses nouvelles fonctions de président du conseil d'administration.

PLUS D'INFO
 
 
 
 
 
 
 
LES PATIENTS À FAIBLE REVENU ONT MOINS DE CHANCES DE SURVIE
 
Les patients à faible revenu atteints d'un cancer ont moins de chances de survivre à la maladie, révèle une nouvelle étude publiée dans le Rapport annuel sur le rendement du système de lutte contre le cancer du Partenariat canadien contre le cancer, ce qui semble indiquer qu'ils ne reçoivent pas les mêmes soins que les patients mieux nantis.

Pour la première fois, les chercheurs ont été en mesure d'analyser les taux de survie aux cancers du sein, du poumon, de la prostate et colorectal en excluant l'effet d'autres facteurs de risque pour la santé.

La différence entre les taux de survie – 10 % de variation relative dans le cas du cancer colorectal – semble indiquer que les patients à faible revenu ne reçoivent pas des soins équitables. Il se peut que ces personnes ne subissent pas de tests de dépistage du cancer, que leurs symptômes ne soient pas reconnus de façon précoce ou qu'elles ne reçoivent pas le traitement le plus efficace.
 
PLUS D'INFO
 
 
 
 
 
 
LE MAGAZINE MACLEAN'S SOULIGNE COMMENT LES DONNÉES AMÉLIORENT LES SOINS CONTRE LE CANCER AU CANADA
 
Un supplément spécial sur les innovations dans le domaine du cancer publié dans la plus récente édition du magazine Maclean's contient un article qui souligne comment la collecte de données par le Partenariat au moyen, entre autres, de la production de rapports synoptiques électroniques et de rapports sur le rendement du système de lutte contre le cancer, fait une différence auprès des patients atteints d'un cancer.

L'article cite Shelly Jamieson, PDG du Partenariat, et le Dr Geoff Porter, expert en chef en soins cliniques au Partenariat. Tous deux expliquent comment la production de rapports sur des indicateurs par le biais de notre rapport sur le rendement du système de lutte contre le cancer a aidé à promouvoir le respect des lignes directrices relatives au prélèvement et à l'analyse des ganglions lymphatiques, ce qui peut aider à détecter si le cancer s'est propagé.

Lorsque le Partenariat a commencé à surveiller la conformité avec les lignes directrices recommandant le prélèvement d'au moins 12 ganglions lymphatiques lors des résections de tumeurs cancéreuses du côlon, il a constaté que celles-ci n'étaient suivies que dans à peine 56 % des interventions chirurgicales pratiquées dans certaines régions du pays. Aujourd'hui, ce pourcentage a atteint plus de 90 % dans certaines provinces.
 
PLUS D'INFO
 
 
 
 
 
 
UNE ÉTUDE PANCANADIENNE VISE À AMÉLIORER LES TRANSITIONS EN MATIÈRE DE SOINS
 
Lorsque le traitement contre le cancer prend fin, les patients et les survivants qui recevaient des soins spécialisés en oncologie retournent chez leur médecin de famille. Cette transition suscite souvent des questions sur la suite des événements, les changements à venir et les endroits où demander de l'aide. Le Partenariat canadien contre le cancer mène, en collaboration avec des provinces de tout le pays, l'étude sur les expériences des patients atteints de cancer pendant les transitions afin d'aider à formuler des recommandations pour améliorer les modalités de prestation des soins entre le système de soins contre le cancer et les autres secteurs du système de soins de santé qui offrent des services de suivi et de soutien.
 
PLUS D'INFO
 
 
 
 
 
RESSOURCES MISES À JOUR SUR L'ABANDON DU TABAGISME
 
Le Partenariat a récemment mis à jour deux ressources sur l'abandon du tabagisme disponibles sur le site vuesurlecancer.ca.

L'analyse des programmes intitulée Pratiques cliniques exemplaires en matière de renoncement au tabagisme renferme des renseignements sur les pratiques cliniques actuelles en matière d'abandon du tabagisme au Canada, par province et territoire. Elle contient des renseignements visant à aider les praticiens et les spécialistes en matière de politiques à apprendre les uns des autres et à améliorer leurs pratiques actuelles en matière d'abandon du tabagisme.

L'analyse des programmes intitulée Les pratiques exemplaires en matière d'abandon du tabagisme chez les Premières nations, les Inuits et les Métis renferme des renseignements, répertoriés selon les territoires de compétence, sur les programmes d'abandon du tabagisme conçus par, avec et pour les Premières nations, les Inuits et les Métis d'un bout à l'autre du Canada.
 
PLUS D'INFO
 
 
 
 
 
 
Partenariat canadien contre le cancer
1‌, avenue University, Bureau‌ 3‌00, Toronto, Onta‌rio M5‌J 2‌P1
 
 
 
 
Désabonnement  |  Politique de confidentialité  |  S'abonner

La production de cette publication fut rendue possible grâce à une contribution financière de
Santé Canada, par l'intermédiaire du Partenariat contre le cancer. Les opinions exprimées dans
le présent document sont celles du Partenariat contre le cancer.
 
CANADIAN PARTNERSHIP AGAINST CANCER