French Version
Le 27 février 2013

Joignez-vous à 260 000 Canadiens qui exposent les liens de cause à effet du cancer et des maladies chroniques

Si vous ne vous êtes pas encore inscrit au projet de partenariat canadien Espoir pour demain, songez à vous joindre à 260 000 de vos compatriotes canadiens dans le cadre de cette étude à long terme sur la façon dont l'état de santé et les habitudes des gens contribuent au développement du cancer et des maladies chroniques. Les résidents de la Colombie-Britannique et des provinces de l'Atlantique ont jusqu'au 31 mars pour s'inscrire.

En participant à cette étude, vous pouvez aider les chercheurs à mieux comprendre pourquoi certaines personnes sont atteintes de cancer ou d'autres maladies chroniques tandis que d'autres ne le sont pas. Le Dr John Potter, président du conseil consultatif scientifique international du projet de partenariat canadien Espoir pour demain, explique ici l'importance du projet de partenariat canadien Espoir pour demain ainsi que sa capacité à jouer un rôle déterminant dans la compréhension des causes du cancer et des maladies chroniques.

La Journée mondiale contre le cancer 2013 cible les mythes entourant cette maladie

Le 4 février 2013, le Partenariat a souligné la Journée mondiale contre le cancer en joignant ses efforts à ceux de centaines d'organisations à l'échelle mondiale afin d'aider à dissiper des mythes et des méprises très répandus au sujet du cancer.

« La lutte contre le cancer progresse rapidement, indique la Dre Heather Bryant, vice-présidente de Lutte contre le cancer au Partenariat et membre du conseil d'administration de l'Union internationale contre le cancer (UICC). Les taux de survie à de nombreux cancers se sont grandement améliorés.¹ Davantage de cancers sont repérés aux stades précoces grâce aux programmes de dépistage et l'efficacité du traitement s'en trouve accrue. Les effets secondaires se font souvent moins fréquents. Le traitement de la douleur s'améliore. » Pour en savoir plus...


L'équipe de direction du Partenariat accueille Ruth Hawkins

Ruth Hawkins s'est jointe à l'équipe de direction du Partenariat en février 2013 en tant que vice présidente, Finances et Services généraux. À ce titre, elle dirige la gestion financière et la présentation de rapports au sein du Partenariat tout en assumant la responsabilité des activités du conseil d'administration, de la fonction de technologie de l'information et des fonctions administratives.

Comptant à son actif plus de 25 années d'expérience de la gestion dans le secteur public, Mme Hawkins peut mettre à contribution de solides acquis relativement à la planification des activités, à la fonction de contrôleur, à la gestion des relations et à la transformation organisationnelle. Pour en savoir plus...

¹ Des statistiques publiées par la Société canadienne du cancer montrent une baisse des taux de mortalité liés aux cancers du poumon, colorectal, du sein et de la prostate. De 1988 à 2007, les taux de mortalité par cancer au Canada ont diminué dans l'ensemble de 21 p. 100 chez les hommes et de 9 p. 100 chez les femmes.


CancerView Canada
 

Service d'information
du portail vuesurlecancer.ca


Nouvelles de nos partenaires canadiens offre de l'information sur les prix, les nouvelles et les activités à venir dans le domaine de la lutte contre le cancer au Canada. Le bulletin d'information est offert sur vuesurlecancer.ca, le portail du Partenariat permettant à la population canadienne d'accéder à des services, de l'information et des ressources en ligne liés à la lutte contre le cancer.

Consultez le dernier numéro de Nouvelles de nos partenaires canadiens ici


 


forward this email
 
Le prochain numéro du bulletin électronique du Partenariat sera publié en mars.


 

Partenariat canadien contre le cancer | 1,avenue Universiry, Bureau 300, Toronto, Ontario M5J 2P1

Veuillez cliquer ici pour retirer votre nom de la liste de distribution.
Politique de confidentialité. Transférer un courriel à un ami ou à un collègue. S'abonner.

La production de cette publication fut rendue possible grâce à une contribution financière de Santé Canada, par l'intermédiaire du Partenariat contre le cancer. Les opinions exprimées dans le présent document sont celles du Partenariat contre le cancer.