<% email = Trim(Server.HTMLEncode(Request.QueryString("email"))) %> Canadian Partnership Against Cancer

English
In Brief.  Canadian Partnership Against Cancer E-Bulletin Transférer un courriel
Faire progresser l'action vers une vision commune
Le Partenariat publie son plan quinquennal pour la prochaine étape de la stratégie canadienne de lutte contre le cancer

Au moyen de la publication du plan quinquennal intitulé Faire progresser l'action vers une vision commune, les communautés de santé et de lutte contre le cancer du Canada continuent de travailler ensemble dans le but d'atteindre un objectif commun : réduire les répercussions du cancer chez les Canadiennes et les Canadiens. Le plan, qui décrit les priorités communes en matière de cancer pour la période de 2012 à 2017, a été élaboré dans les 18 derniers mois par le Partenariat canadien contre le cancer, en consultation avec une vaste gamme de partenaires et d'intervenants, notamment des personnes directement touchées par le cancer.

« L'année dernière, environ 177 800 Canadiennes et Canadiens ont reçu un diagnostic de cancer, soit un nombre de personnes comparable à la population de Kelowna ou de Sudbury. Dans le domaine de la santé, un défi aussi complexe que le cancer nécessite une approche coordonnée afin de réduire les répercussions de cette maladie sur les personnes, les familles et le système de santé en général, a dit le Dr Simon Sutcliffe, président du conseil d'administration du Partenariat. Le Canada, l'un des rares pays à s'être dotés d'un plan national de lutte contre le cancer, met en évidence la collaboration possible entre les organisations de santé et de lutte contre le cancer des provinces et des territoires d'un bout à l'autre du pays, et ce, malgré des mandats différents. »

Le Partenariat canadien contre le cancer a été créé en 2007 dans le but de mettre en œuvre la première stratégie nationale de lutte contre le cancer, élaborée sur plusieurs années par des professionnels du cancer et des patients provenant de partout au Canada. Faire progresser l'action vers une vision commune représente l'évolution de cette stratégie initiale et prend appui sur le progrès déjà accompli ainsi que sur les besoins et les priorités qui se dessinent. Le programme des travaux prévus au cours des cinq prochaines années demeure axé sur la stratégie nationale de lutte contre le cancer et continue d'appuyer son continuum.

« Le Partenariat a le privilège de continuer à mettre en œuvre la stratégie nationale de lutte contre le cancer en collaboration avec ses partenaires, a déclaré Jessica Hill, présidente-directrice générale du Partenariat canadien contre le cancer. Grâce à son mandat qui se poursuit jusqu'en 2017, le Partenariat a une occasion sans précédent de tirer parti des réalisations des cinq dernières années afin d'intensifier et de concentrer ses efforts pour que la population canadienne bénéficie d'une approche coordonnée à la lutte contre le cancer. Le plan Faire progresser l'action vers une vision commune décrit justement de quelle façon nous avons l'intention d'y arriver. »

Le Partenariat remercie les nombreux partenaires et intervenants qui ont contribué au dialogue visant à façonner les activités des cinq prochaines années et qui ont éclairé l'élaboration du plan stratégique de 2012-2017 de l'organisation. En tant que coordonnateur de la stratégie nationale de lutte contre le cancer, le Partenariat continuera de collaborer à l'avancement de la lutte contre le cancer et de permettre l'obtention de résultats concrets, significatifs et durables à l'intention des collectivités et des personnes, partout au pays.

Nous vous saurions gré de transmettre le présent bulletin à vos collègues et aux membres de vos réseaux.

Canadian Partnership Against Cancer 1 University Ave. Suite 300 Toronto, Ontario M5J 2P1 Canada
Veuillez cliquer ici pour retirer votre nom de la liste de distribution.
Politique de confidentialité. Transférer un courriel à un ami ou à un collègue. S'abonner.

La production de cette publication fut rendue possible grâce à une contribution financière de Santé Canada, par l'intermédiaire du Partenariat canadien contre le cancer. Les opinions exprimées dans le présent document sont celles du Partenariat canadien contre le cancer.